Vos commentaires

|  Archives 2004 |  Archives 2006 |  Archives 2007 |  Archives 2008 |  Archives 2009 |  Archives 2010 |  Archives 2011 |  Archives 2012 |  Archives 2013 |  Archives 2014 |  Archives 2015 |  Archives 2016 |  Commentaires en cours |

pages   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28  

Archives de 2005

  PHU a écrit, le 01/12/2005 à 01H49 :
  Une bonne imprécation, cela réveille et fait penser...
Le karcher, on peut rêver
  Marc S. a écrit, le 30/11/2005 à 20H46 :
  Je partage tout à fait ton opinion. Pour avoir connu les mêmes banquiers et avoir fait les frais de leur réorganisation. Moi aussi j'ai été la pomme ...
  isabelle a écrit, le 30/11/2005 à 19H23 :
  pomme de discorde dirait-on!! serait-ce la pomme qui, depuis Eve, mène le monde à sa perte?
  Baudouin a écrit, le 30/11/2005 à 16H57 :
  Sans doute, ce qu'à voulu dire Hugues, c'est que nous entrons dans une logique aberrante. Nous ne sommes plus que les combustibles d'un gros machin.
Il devient assez urgent de faire fonctionner notre "devoir" d'indignation. Exactement comme il est essentiel de conserver notre "pouvoir" d'émerveillement. Une fois encore, Hugues titille chez nous les deux. Heureusement... et merci.
  Georges a écrit, le 30/11/2005 à 16H23 :
  Vous envoyez de belles photos et souvent de beaux commentaires.
Mais en lançant sur Internet la définition des banquiers et financierscomme étant de la racaille...vous donnez l'envie aux personnes qui vous croiraient... d'utiliser un Kärcher pour les ELIMINER : est-ce ce que vous cherchez ?
La prochaine fois que vous voudrez toucher votre salaire, vous trouverez peut-être votre succursale de banque démolie... ou peut-être que des bandits vous prendront au mot et la dévaliseront : c'est ce que vous voulez ?
Lorsque votre voiture sera anéantie par le cocktail Molotov de voyous qui trouvent que le feu est joli à regarder
vous ne les appellerez pas de la racaille, mais de pauvres petits enfants qui ne sont pas assez aimés et que la société néglige ? Continuez les petits !?
  Abraham a écrit, le 30/11/2005 à 16H23 :
  Et la vraie racaille, n'est-ce pas moi,et peut-être
"quelques" autres personnes,qui ne veux pas payer
"cher" les produits agricoles ?
Lisons,lisez toujours,toujours, les MAXIMES
de La Rochefoucauld!
Et:quand même une photo superbe,jouissons de la
beauté qui nous est offerte...
  Abraham a écrit, le 30/11/2005 à 15H12 :
  Le seul commentaire qui parle au coeur et à
l'esprit/l'intelligence en même temps-du moins
quant à moi- celui d'Anne.
  marie-paule a écrit, le 30/11/2005 à 12H19 :
  Amis du FUGITIF ... "FU" ...
je suis toujours morfondue quand je fais une faute de frappe !
  marie-paule a écrit, le 30/11/2005 à 12H17 :
  POM POM POM POM POM !
Les passions se déchaînent ...
Comme il est difficile de garder un esprit "critique" ...
Tant de choses nous échappent !
Je voulais faire court, alors j'arrête ici !
Changeons le monde tout de suite, dans 5 minutes, j'essaierai d'être un peu plus loquace avec mes collègues à l'heure du déjeuner ... (je travaille à Lille)... cela fera plaisir à certains.
Bonne après-midi à tous, amis du Figitif ...
  marc.s a écrit, le 30/11/2005 à 11H35 :
  c'est vrai que j'ai réagi avec un idéal du gentil rural et du méchant citadin qui spécule...Ne coupons pas les têtes, mais boycotter le macdo:OUI! Même si on est TOUS le Macdo de quelqu'un! Et TOUS le SDF de quelqu'un! ...La conscience globale progresse-t-ele?
  XXL a écrit, le 30/11/2005 à 11H18 :
  tout à fait d'accord avec le commentaire d'aujourd'hui. Mais que dirait le propriétaire si les passants cueillaient ses pommes????? Peut être crieait-il à la maraude et dépêcherait les gendarmes? Et dire que les restos du coeur continuent à manquer de produits frais......
  Philippe a écrit, le 30/11/2005 à 10H37 :
  Aujourd'hui, le monde c'est les pays du Nord qui apportent par an une aide de 55 milliards de dollars au Sud, pendant que ce même Sud reverse au Nord (càd FMI, Banque Mondiale, banques privées américaines et européennes) la bagatelle de 440 milliards de dollars par an en charge de la dette. On a parlé de racaille ?...
  Anne a écrit, le 30/11/2005 à 10H17 :
  Et si on arretait de s'enerver et qu'on cherchait des solutions aux problemes.
On pourrait peut-etre proposer au fermier de vendre sa production sur pied. Et les amoureux du "fugitif" peuvent se rendre sur place pour faire leur provision de pommes pour l'hiver. Ca fera un peu d'exercice et ca donnera bonne conscience a tous les participants. Et ca aidera peut-etre le fermier a nouer les 2 bouts.
  DD a écrit, le 30/11/2005 à 09H41 :
  La racaille,c'est vous également quand vous essayez de placer vos petites économies au meilleur taux. Tout en découle...
  Michel a écrit, le 30/11/2005 à 09H16 :
  La, ca y est avec Marc ... Le manicheisme on est en plein dedans !!! A mort les cravates ! Rendons la terre aux paysans, coupons des tetes, fermons nos frontieres, tiens au passage on pourrait aussi casser un Mac Do.
  marc sarat a écrit, le 30/11/2005 à 08H44 :
  je n'avais pas laissé de commentaire depuis longtemps : ce message sur les racailles me fait réagir. Comment faire pour généraliser cette idée que la racaille c'est une équipe cossue d'encravatés et non les survet'urbains.
A diffuser !!!
  Benoît a écrit, le 30/11/2005 à 08H44 :
  L'adéquation entre la production et la consommation des aliments est une alchimie très complexe. Que faites-vous quand votre jardin ne vous a pas donné la récolte attendue? Ou quand l'année a été si bonne que l'on a de trop? Là-dedans comme dans le reste de la société, l'effet de dimension est là, sous nos yeux. Ici, c'est un bout de terrain de Linter, en novembre 2005, chez un pommiculteur qui a eu moins de chance que les autres.
  isabelle a écrit, le 30/11/2005 à 08H36 :
  non pas économiques les lois, mais financières.l'économie pourrait aussi fonctionner sans être gouvernée par la finance.
mais c'est triste toutes ces pommes qui ne deviendront pas des pommes chaudes sortant du four avec juste une noix de beurre et un peu de confiture pour satisfaire la loi ...de la gourmandise
  Michel a écrit, le 30/11/2005 à 08H21 :
  Je connais personnellement des fermiers qui les ceuillent et qui en vivent ... Il y a aussi des allumeurs de réverberes qui cherchent désesperément du travail ... Si la vie et le monde pouvaient etre simple, mais ils sont tout en nuances et il faut être prudent et ne pas tomber dans le manichéisme facile ...
Ces pommes interpelent c'est vrai mais ce qui fait avancer le monde c'est sans doute la capacité que l'on a a en percevoir la complexité, qu'en pensez vous ?
  Jacques Lemoine (lemoine.j@skynet .be) a écrit, le 30/11/2005 à 07H47 :
  Tout à fait d'accord avec vous, cela fait effectivement froid dans le dos et très peur pour l'avenir. A part cela c'est toujours un réel plaisir de contempler journellement vos photos, à quand le prochain concours ?
|  Archives 2004 |  Archives 2006 |  Archives 2007 |  Archives 2008 |  Archives 2009 |  Archives 2010 |  Archives 2011 |  Archives 2012 |  Archives 2013 |  Archives 2014 |  Archives 2015 |  Archives 2016 |  Commentaires en cours |

pages   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28  


[ Page d'accueil et Archives | Photo du jour | info@fugitif.net ]

Publication 8.12 - 1039393  - Copyright ©1996-2017, H. Van Rymenam, fugitif.net. Tous droits réservés.