Symphonie et Renoir
Chroniques de la construction d'un paquebot sur les bords de la Meuse.

[ Publication précédente | Index des 14 épisodes | Publication suivante ]

24 juillet 1998

Le renoir au 22 juillet 1998
Fin juillet, on finit l'assemblage du Renoir.

Christian Lebrun,
le "maître du temps"...

Christian Lebrun

Je rencontre Christian Lebrun dans son bureau. Il me raconte son travail d'une voix calme et posée, un peu réservée, une voix qui reflète le personnage.
Par delà les nombreux papiers et dossiers qui encombrent sa table de travail, au travers des vitres poussiéreuses, on peut distinguer tout le chantier, les ouvriers qui s'affairent sur la carcasse, les péniches en réparation ou en entretien. Et justement, c'est cela qu'il doit gérer Christian : planifier les équipes pour que tout commence et surtout se termine en temps voulu. Le plus souvent, c'est un véritable casse-tête !


Christian LebrunCela fait maintenant 18 ans qu'il travaille ici. Auparavant, il était traceur dans un bureau d'études où il a notamment participé à l'élaboration du viaduc de Vilvorde.

Durant toutes ces années au chantier, il a apprécié la diversité du travail, la nouveauté de chaque projet entamé. Il se souvient particulièrement des vedettes en aliminium pour l'Indonésie.
-"C'était de très beaux bateaux" me dit-il.
Et puis, il y avait aussi les vedettes rapides pour l'armée belge, qu'on essayait sur la Meuse. Ce qui n'était pas du goût des pêcheurs... Chaque semaine une nouvelle vedette sortait du chantier. Cela aussi, ca demandait une fameuse gestion des équipes.

Christian LebrunIl me raconte que construire un petit bateau, c'est bien plus difficile que d'en réaliser un grand, car il faut parvenir à y caser la même chose, mais dans un espace beaucoup plus restreint.

Dans le cas des bateaux pour "Alsace-Croisières" son grand problème, c'est les délais. Jusque maintenant, il a toujours réussi à les respecter. Mais, actuellement, les délais sont à la limite du possible. Et cette bataille contre le temps lui mange tout son temps à lui.
-"je n'ai pas beaucoup le temps de m'occuper d'autre chose. Je n'ai plus le temps de jardiner. J'ai tout transformé en pelouses." me confie-t'il.
Le soir, il ramène à la maison, les dossiers qu'il n'a pas eu le temps de régler durant la journée. Et le week-end, il prépare chez lui le travail pour la semaine suivante.

Finira-t-il par gagner cette inlassable bataille contre le temps?

Mercredi 22 juillet 1998 - 16h00

Je me suis rendu compte qu'au fil des reportages sur le "Renoir;", je me suis centré sur les gens qui le construisaient et que je ne vous avais peut-être pas assez montré l'évolution du bateau. Cet après-midi, je me suis donc installé avec mon matériel photo au bord de la Meuse, près de la carcasse en construction et j'ai pris une série de clichés panoramiques, pour que vous puissiez avoir une vue d'ensemble de ce grand bateau.

Pic arriere


On est maintenant dans la dernière ligne droite. Des équipes d'ouvriers, renforcées par des intérimaires font le forcing pour que le bateau soit livré dans les temps. Théoriquement, il devrait être mis à l'eau pour début Septembre.

D'ici quelques jours, d'autres équipes viendront de Strasbourg pour les rejoindre. Ce sont les ouvriers engagés directement par l'armateur, et qui s'occuperont du début de l'aménagement intérieur et de la peinture.

Vue du bateau


Peu après la mise à l'eau, le "Renoir" remontera la Meuse et s'en ira rejoindre son port d'attache. Durant tout le voyage, le travail ne s'arrêtera pas, les équipes continueront l'aménagement intérieur. En effet, il ne faut pas perdre une seule heure.

Soudeur Vous l'avez compris, le temps est devenu l'enjeu crucial. J'en discute avec Christian Lebrun. Il est le reponsable de la planification du travail. Et le "Renoir" n'est pas le seul de ses soucis. La construction du "Van Gogh" est déjà entamée. Et il doit être livré en décembre. Des délais encore plus courts...



[ Publication précédente | Index des 14 épisodes | Publication suivante ]

[ Page d'accueil et Archives | La photo du jour | Recherche | Vos commentaires | Contact ]

Copyright © 1998 Infographie ciGer s.a./H. Van Rymenam. Tous droits réservés.